Skip to: [content] [navigation]

René Jodoin

Biographie

René Jodoin

René Jodoin est né à Hull le 30 décembre 1920. Il obtient son diplôme de l'École des beaux-arts en 1943 et il entre à l'Office national du film du Canada, au département Animation, dirigée par Norman McLaren.

Fondateur du studio d'Animation du Programme français de l'ONF en 1966, René Jodoin le dirige jusqu'en 1977. Au cours de cette période, il défend une conception artisanale du cinéma d'animation, misant à la fois sur l'expérimentation, l'innovation et le didactisme. Ainsi, dès 1969, il amorce des expériences d'animation assistée par ordinateur qui mèneront notamment à la production de La faim, de Peter Foldès. René Jodoin a produit une quarantaine de films, les plus connus étant L'Affaire Bronswik de Robert Awad et André Leduc, Monsieur Pointu d’André Leduc et Bernard Longpré, Balablok de Bretislav Pojar, et Entre chiens et loup de Pierre Hébert.

La conception du cinéma d'animation privilégiée par René Jodoin s'est forgée à partir de 1943 au contact de Norman McLaren, qui le recrute au sein de la première équipe de cinéastes d'animation de l'ONF. En conséquence, l'influence de McLaren, avec qui il coréalise Alouette et Sphères, est déterminante. Comme McLaren, Jodoin considère qu'à titre de créateur soutenu par l'État, il a le devoir de réaliser des films ayant une portée sociale. C'est ainsi qu'il travaille à de nombreux films didactiques, comme Comment fonctionne le moteur à jet, qu'il réalise en 1959. Ronde carrée, qui date de 1961, amorce ensuite un cycle de quatre films, auquel appartiennent aussi Notes sur un triangle, Rectangle et Rectangles et Question de forme. Reposant sur un emploi rigoureux de formes géométriques, ces films ont à la fois des qualités pédagogiques et une indéniable valeur expérimentale.

René Jodoin quitte l'ONF en 1985 et se consacre ensuite à des expériences réalisées sur ordinateur. En 2001, il reçoit le prix du Québec Albert-Tessier pour le cinéma.

Voir la filmographie >