Skip to: [content] [navigation]

Un peu d’histoire

La première équipe

La première équipe d'animateurs à l'ONF vers 1950. Photo: Herb Taylor. © ONF

La première équipe d'animateurs à l'ONF vers 1950. Photo: Herb Taylor. © ONF

Les premiers locaux de l'Office national du film du Canada à Ottawa. Photo : F. Tyrell. © ONF

Les premiers locaux de l'Office national du film du Canada à Ottawa. Photo : F. Tyrell. © ONF

À la fin de 1942, le président de l’ONF, John Grierson, souhaite que Norman McLaren mette sur pied une jeune équipe d’animateurs capable de travailler à partir de moyens artisanaux. C’est ainsi qu’arrivent progressivement à l’ONF les pionniers du développement du cinéma d’animation au Canada : Evelyn Lambart (1942), Jean-Paul Ladouceur (1942), René Jodoin (1943), Grant Munro (1944) et Robert Verrall (1945).

Les premières années de l’équipe d’animation à l’ONF sont marquées par la production de deux séries : Chants populaires et Let’s All Sing Together. C’est dans le cadre de la première de ces séries, dont il a la responsabilité, que McLaren réalise avec des moyens de fortune C’est l’aviron (1944), Alouette (coréal. R. Jodoin, 1944), et Là-haut sur ces montagnes (1945). Dans cette même série, Alexandre Alexeïeff signe En passant (1945), pour lequel il utilise son célèbre écran d’épingles.

Quant à la série Let’s All Sing Together, dont la supervision est confiée à René Jodoin, elle est marquée par des titres comme My Darling Clementine (1945) de Grant Munro, une animation de silhouettes articulées.

Page suivante : La tradition du dessin animé >