Jeunesse

Les extraits de films qui composent cette thématique veulent donner la parole à la jeunesse autochtone; une jeunesse qui rêve de partir, qui est confrontée à la disparition des valeurs traditionnelles, qui s’interroge sur la difficulté de vivre dans un monde de blancs; une jeunesse qui, parfois, est vouée à un destin tragique.

Extraits


Sans adresse

Sans adresse 1

Sans adresse

1988, Réalisateur: Obomsawin, Alanis

extrait 1      2 min 21 s


 


Description Le Centre d’amitié autochtone de Montréal offre un refuge de jour aux jeunes sans-abri. On leur propose des ateliers qui visent à améliorer leurs chances de survie en milieu urbain, où ils apprennent à préparer des entrevues pour un emploi et reçoivent de l’information sur l’alimentation et la gestion d’un budget. Ils ont aussi accès à une aide psychologique individuelle.
Questions 1. Selon ce film, quels sont les facteurs qui contribuent au mouvement des aborigènes vers les grands centres urbains?

2. Quelles mesures de soutien aident les aborigènes à passer de la vie dans leur réserve à la vie urbaine? Quelles autres mesures seraient nécessaires?

À propos du film

Description courte

La cinéaste Alanis Obomsawin explore la souffrance des jeunes autochtones luttant pour s’adapter à la grande ville, perturbés par l’absence des valeurs traditionnelles et marginalisés par la société non autochtone. Le Centre d’amitié autochtone de Montréal leur vient en aide.


© Office national du film du Canada | Droit d’auteur | Politique d’accessibilité | Générique
Ce site est financé en partie par Culture canadienne en ligne